Le Cas Richard Jewell: le héros crucifié

Teaser

Clint Eastwood profite du Cas Richard Jewell pour réaliser un portrait à charge des médias américains.

En juillet 1996, une bombe artisanale explose dans un parc d’Atlanta qui accueille les Jeux Olympiques. On dénombre plusieurs victimes mais sans l’intervention d’un membre de la sécurité, Richard Jewell, qui a repéré le colis suspect avant tout le monde, l’attentat aurait provoqué un carnage. Pour cet acte de bravoure, Jewell devient un héros national mais quelques jours plus tard, la presse révèle qu’il est devenu, aux yeux du FBI, le suspect numéro un  !

Lorsque Clint Eastwood s’attaque à une histoire vraie, on peut légitimement craindre le pire. American Sniper ou 15h17 pour Paris faisaient un éloge sans nuance de héros célébrés par une Amérique qui n’est franchement pas celle que l’on aime. Heureusement, Le Cas Richard Jewell fait plutôt le procès d’un pays à ce point assoiffé de trouver des coupables qu’à défaut de dégoter le vrai, il va se contenter de crucifier le premier suspect venu. Le FBI et la presse en prennent pour leur grade. Mais aussi cette Amérique qui stigmatise les gens qui ne rentrent pas dans le moule. A presque 90 ans, Eastwood a encore envie de dire certaines choses. Classiquement mais clairement.

Richard Jewell de Clint Eastwood avec Paul Walter Hauser, Sam Rockwell, Katie Bates, drame, 2h11

 

 

Programmes Liés

Plus de Aucun nom

Les plus lus

Notre Selection