La télé est morte, vive la télé (sur internet)

Teaser

Alors que la télé sur internet s'impose via Netflix & cie, les opérateurs télécom proposent une offre hybride mélangeant télé linéaire, programmes en replay et contenus à la demande.

2019 a marqué un tournant. Pour la première fois, la consommation mondiale d'internet a dépassé celle de la télévision. En moyenne, nous avons passé 170 minutes de notre temps sur le web contre 167 minutes devant notre téléviseur. On doit cette évolution principalement à la démocratisation des smartphones. Aux États-Unis, ce sont des millions de personnes qui chaque année résilient leur abonnement télé au profit d'un service de streaming, lesquels vont arriver en force cette année en Europe (on attend Disney + à l'été en Belgique et HBO Max à l'automne).

Face à cette nouvelle donne, les opérateurs télécom européens s'organisent. Chacun lance son offre web pour concurrencer Netflix & cie, tout en s'en démarquant. Car le téléspectateur européen aime sa télé à l'ancienne. Il est ouvert au changement, mais pas complètement. Ainsi certains opérateurs s'apprêtent à proposer une offre numérique qui regroupera les programmes des chaînes de télé classique, soit la télé linéaire telle qu'on la connaît depuis toujours, en y ajoutant des programmes disponibles en replay et par séquences, et un catalogue à la demande.

C'est le modèle de Salto qui sera lancé en juin uniquement en France. Regroupant les chaînes de France Télévision, TF1 et M6, il proposera le flux des chaînes en direct, ainsi que les programmes en rattrapage et une offre de vidéos à la demande. En Belgique, VOO Motion et Proximus (qui y ajoute une offre presse digitale avec accès au Soir et Het Laatste Nieuwes) proposent déjà une offre similaire. Quant à la Flandre, les opérateurs Telenet (qui comprend la Vier, la Vijf, la Zes) et DPG Media (VTM, Q2) lanceront la leur à l'automne 2020.

Au niveau international, TV5 Monde, dont le contenu est déjà un package des télés francophones, proposera un versant web avec des programmes empruntés à France Télévision, la RTBF, la RTS suisse ou les chaînes africaines... Qui sera disponible en Belgique via la plateforme streaming Auvio de la RTBF. Laquelle propose déjà des contenus d'Arte, AB3 et ABXplore. L'offre Auvio est de toute manière appelée à se développer.

Pour profiter de ces « offres package », il faut disposer d'une télé connectée. Ou du moins, d'une télé reliée à internet via une « box TV » (un lecteur multimédia). La nouveauté, c'est que bientôt, tout se fera via une application téléchargée sur son smartphone. Lequel, en plus de tout ce qu'il fait déjà, servira de télécommande. A noter que ce modèle d' « offre package » s'ajoute aux applications des différentes chaînes déjà disponibles (RTL Play, Be TV Go, Auvio...).

Un autre joueur entre dans cette danse. Tadaam, opérateur lié à Telenet, propose 48 chaînes de télé et internet via l'internet mobile (4G), ce qui le différencie de l'offre Proximus et Voo, uniquement disponibles via internet fixe. Autre particularité, un abonnement résiliable à tout moment, sur le modèle de Netflix et autres plateformes de streaming. Ce qui n'a l'air de rien, mais est peut-être le modèle qui va s'imposer, car plus fluide et moins contraignant.

Bref, la télé est morte, mais elle ne s'est jamais aussi bien portée. Avec la télé sur internet, c'est encore plus de télé, à chaque instant, à chaque endroit, de la manière dont on l'entend, assis, couché, au petit déjeuner, en replay ou en direct.

 

Les plus lus

Notre Selection