Grey's Anatomy: les raisons du succès

Teaser

Ce vendredi, RTL-TVI a entamé la diffusion de la seizième saison de Grey's Anatomy. Comment expliquer une telle longévité?

Le premier épisode a été diffusé le 27 mars 2005 et a d'emblée séduit le public: aux États-Unis, cette saison inaugurale a réuni entre 16 et 22 millions de téléspectateurs. Un succès qui s'est évidemment érodé au fil des ans - la seizième saison actuellement diffusée réunit en moyenne 8 millions de fans – sans pour autant menacer l'existence du show qui est aujourd'hui la série médicale la plus longue de l'histoire de la télévision, ayant dépassé Urgences et ses 331 épisodes (353 à ce jour pour Grey's Anatomy).

Une réussite qui devrait au moins se prolonger jusqu'en 2021 puisque les producteurs ont récemment annoncé qu'une dix-septième saison était déjà signée. À l'heure de la multiplication des séries tant sur les chaînes traditionnelles que sur les plates-formes de streaming, comment expliquer le succès de Grey's Anatomy?

Aux origines, Shonda Rhimes

Réalisatrice, productrice et scénariste, elle est surnommée The Queen of Television. À juste titre. Après avoir débuté sa carrière au cinéma sans, il faut l'avouer, beaucoup de succès, elle se tourne vers la télévision. C'est à elle qu'on doit Grey's Anatomy mais aussi Private Practice, How To Get Away With Murder, Scandal... L'an dernier, celle qui a été élue en 2007 parmi les 100 personnalités les plus influentes, a signé un contrat d'exclusivité avec Netflix. Elle devrait y produire pas moins de huit séries.

Un soap avec des thèmes de société

Oui Grey's Anatomy est avant tout un soap médical, savant mélange de romance et de cas médicaux souvent compliqués. Mais les scénaristes n'hésitent jamais à intégrer les sujets de société les plus actuels. Par exemple, dans la saison 14, Sam Bello, une doctoresse arrivée aux États-Unis alors qu'elle n'était qu'une enfant, est menacée par un agent de l'immigration après avoir grillé un feu rouge. Une histoire qui fait référence à la volonté de Donald Trump d'abroger le DACA, un décret protégeant les enfants d'immigrés mis en place par Barack Obama.

Plus tard dans la saison, ce sont les femmes battues qui sont mises à l'honneur. Le titre de l'épisode (1-800-799-7233) n'est d'ailleurs le numéro de téléphone à former en cas de besoin. Autre exemple, dans la saison 15, un épisode entier était centré sur les agressions sexuelles et on y découvrait, entre autres, comment ces cas étaient traités au sein des hôpitaux, avec entre autres les kits de viol servant à recueillir les preuves. Trois exemples parmi tant d'autres: adoption, racisme, handicap, religion...

Ce n'est qu'un au revoir

On dit souvent qu'une série doit son succès à son casting. Cette vérité s'applique à Grey's Anatomy mais là où le show excelle surtout c'est dans l'art de faire disparaître ses personnages, même les principaux. On se croirait presque dans Game of Thrones. Les décès de patients sont évidemment nombreux mais les médecins ne sont pas à l'abri. Parmi les plus emblématiques, citons Georges (renversé par un bus), Mark et Lexie (victimes du crash de l'avion) et évidemment le Dr Mamour, aka Derek (décédé suite à un accident de voiture). D'autres personnages ont connu un sort moins tragique mais ont également disparu du générique: Izzie, Cristina, Erika, Callie, Arizona.... La seizième saison voit également partir Alex Karev.

Des départs qui n'impactent pas le succès de Grey's Anatomy, la production étant devenue maître dans l'art d'introduire efficacement des petits nouveaux. Aujourd'hui on imagine à peine le Grey Sloan Memorial sans Amelia ou Owen...

Hôpital de passage

Autre prouesse des producteurs: la présence régulière de guest-stars, potentiellement susceptibles d'amener un nouveau public vers Grey's Anatomy: Mandy Moore, Demi Lovato, Sarah Paulson, Christina Ricci, Neve Campbell, Geena Davis... Rien que dans la seizième saison, on voit apparaître Alyssa Milano, Holly Mary Combs et Sarah Rafferty.

L'art de la catastrophe

Dans le quinzième épisode de la seizième saison, alors que Seattle doit faire face à l'une des plus importantes tempêtes de neige de son histoire, l'un des médecins s'interroge sur la ville et son accumulation de catastrophes. Des calamités qui touchent évidemment les personnages de la série et qui démontrent l'inventivité des scénaristes: tireur fou à l’hôpital, bombe amorcée dans un patient au bloc opératoire, crash d'avion,... De quoi assurer de solides cliffhangers et, sans vous dévoiler les inédits qui viennent de commencer sur RTL-TVI ce vendredi (et rattrapables sur RTLPlay), ceux-ci seront encore présent en nombre dans la seizième saison...

 

Programmes Liés

Plus de Médias

Les plus lus

Notre Selection