Pearl Jam: cinq chansons à redécouvrir

Teaser

A l’occasion de la sortie ce 27 mars de leur nouvel album “Gigaton”, Moustique livre son top 5 des classiques écrits par les vétérans grunge.

Pearl Jam publie son onzième album studio "Gigaton" ce vendredi 27 mars.  Récompensé de quatre étoiles dans la review parue dans le Moustique de cette semaine,  "Gigatton" rappelle que, vingt-neuf ans après "Ten", Pearl Jam reste ce groupe pertinent qui sait monter aux barricades, garder son insouciance juvénile et demeurer fidèle à ses principes. Alternant ballades poignantes (Seven O’Clock, Come Then Goes sur le thème de l’amitié, River Cross en mode gospel), pamphlets jamais gratuits (Quick Escape, Who Ever Said) et pur fun (Dance Of The Clairvoyants), la formation de Seattle est ici au sommet de son art.  L’occasion aussi de vous livrer en toute subjectivité notre top 5 des classiques écrits la formation de Seattle.

Jeremy

Tiré de "Ten", premier album de Pearl Jam (1991), cette chanson doit son titre à Jeremy Wade Delle, un étudiant de quinze ans qui s’est suicidé dans la classe de son école du Texas en janvier 1991.  Le drame n’avait fait qu’un paragraphe dans la presse américaine et Edddie Vedder, chanteur/auteur de Pearl Jam, l’a transformé en une vibrante ode à la vie.

Alive

Eddie Vedder raconte dans cette chanson psychanalytique l’histoire (la sienne) d’un ado découvrant que celui qu’il croit être son père n’est que son beau-père. Dans une strophe, la mère du jeune tente d’avoir -en vain- une relation incestueuse. Plus torturé que ça...

Black

La ballade rock dans toute sa splendeur. Voix plaintive, guitare qui monte en crescendo. L’histoire d’un amour perdu et d’une obsession qui tourne à la folie.

Even Flow

Even Flow est à Pearl Jam ce que Smells Like Ten Spirit fut à Nirvana et ce que Born To Run reste toujours à Bruce Springsteen: un hymne live dont l’intro à la gratte électrique est synonyme d’appel à la communion pour les fans. Tout le genre musical grunge est résumé ici en cinq minutes.

Better Man

Encore une ballade, encore une histoire en grande partie autobiographique d’un adulte qui regrette d’avoir bousillé son adolescence à la recherche d’une figure paternelle et décide de chasser pour de bon toutes ses rancoeurs. Attention pour cette version vidéo captée au Madison Square Garden : grands frissons garantis.

 

Plus de Aucun nom

Les plus lus

Notre Selection