Eric Boschman cuisine pour les sans-abris

Teaser

Déprogrammé et reporté au 22 septembre, le spectacle qu’il devait donner en faveur des personnes sans abris se transforme en une vaste opération de cuisine. Le service sera assuré en rues ce jeudi 26…

Son seul en scène – «Ni dieux, ni maîtres mais du rouge» rebaptisé pour l’occasion «Ni dieux, ni maîtres mais des amis» - était programmé le 25 mars au Cirque Royal avec une recette entièrement destinée à six associations venant en aide aux plus démunis. La date est reportée au 22 septembre… Mais de recettes, il sera quand même question aujourd’hui – avec un Eric Boschman en tablier, aux fourneaux et au taquet. Epaulée par Cynthia Simpson, présidente de l’association Grand Froid, Eric – notre expert en vins et en bonnes choses - investit les locaux de l’asbl et cuisinera soixante repas qui seront directement distribuées en rues.

«Le menu du jour, explique Eric Boschman, ce sera des cuisses de poulets, un stoemp aux carottes et des chicons. Du stoemp aux carottes parce que c’est plein de jus et que ça reste chaud plus longtemps. Puisque dès midi, nous allons distribuer ces repas aux gens qui vivent dans la rue avec les travailleurs de Grand froid qui organisent des maraudes et ont monté un abri de nuit pour les femmes sans domicile fixe. D’ailleurs la recette de la date au Cirque Royal devait servir à monter une cuisine, mais ce n’est que partie remise.»

Triste de ne pas pouvoir assurer ce rendez-vous au Cirque et touché par la question du sans-abrisme, Eric a proposé à Cynthia Simpson de quand même faire quelque chose… «Vu la situation, j’estime être bien loti, poursuit notre sommelier attitré, ancien boss du restaurant Le pain et le vin. Je n’ai pas envie de passer mes journées à faire des napperons, je préfère me rendre utile et essayer d’attirer l’attention des médias sur le travail de ces associations. Et franchement, c’est pour la bonne cause et pas pour la notoriété… A mon âge, je n’ai plus besoin de photos dans les magazines pour entrer en boîte. Donc voilà, je vais me mettre à cuisiner dès neuf heures… J’ai quitté l’école hôtelière il y a quarante ans, mais avec des cuisses de poulets et un stoemp carottes, je pense que je devrais m’en sortir… »

 

Programmes Liés

Les plus lus

Notre Selection